cata 28 fini - Page 13



section de la seconde partie). Des poissons qui ont sur le dos deux ailerons bien
distincts. - 10. (septième section de la seconde partie). Des Scombres, Scomber ou
Scombrus. - 11. (huitième section de la seconde partie). De l’Esturgeon, Acipenser,
Sturio, & des Poissons qui y ont rapport. Les deux sections qui parurent à la suite
de celles que nous présentons, et qui sont ici absentes, s’intitulent : Des poissons
plats, et Des poissons cétacés et des amphibies. La condition de l’ensemble que nous
proposons, hormis quelques petits défauts (rares feuillets un peu brunis, auréole de
mouillure en marge de quelques pages, trace de brûlure avec atteinte aux marges
d’une dizaine de feuillets), est très bonne. Les marges sont grandes, le tirage des 208
gravures sur cuivre hors-texte est vigoureux. En l’état.
20 • PIC DE LA MIRANDOLE (Giovanni Francesco) - De
morte Christi & propria cogitanda libri tres. Eiusdem de studio
divinae et humanae philosophiae libri duo. Bologne, Benedictus
Hectoris, 1497 ; in-4 (190 x 135 mm), 72 ff., plein maroquin brun,
dos muet à cinq nerfs orné de caissons noirs mosaïqués, plats décorés
d’entrelacs mosaïqués de maroquin noir, double filet d’encadrement
sur les contreplats (Marius Michel).
3800 €
Hain/Copinger 13002. BMC VI : 843. Goff : P644. Édition princeps, rare.
Impression de 36 lignes en caractères romains. Giovanni Francesco (Gianfranceso)
Pico della Mirandola (1470-1533), à ne pas confondre avec son oncle Giovanni
Pico della Mirandola (1463-1494), dédie son ouvrage à Savonarole, qui mourra
sur le bûcher en 1498. Exemplaire singulier et unique, relié par Marius Michel
à la fin du XIXe siècle, et illustré par Henri Régnault, en 1860, de nombreuses
compositions originales. Peintre orientaliste né en 1843 et mort à l’âge de 27 ans,
tué par une balle prussienne, Régnault réalise ici une illustration d’inspiration
néo gothique, probablement un travail de commande. Reprenant à son compte la
tradition médiévale de l’enluminure, il crée une page de titre sur parchemin, à la
gouache, placée en tête d’ouvrage, et réalise lettrines historiées (17) ou ornées (34),
culs-de-lampe ou vignettes (3), et deux illustrations hors texte. Les feuillets ont été
lavés avant l’enluminure ; l’exemplaire est en bel état et complet.
21 • [POÈTES NÉO-LATINS] - Elegantiores praestantium
virorum Satyrae, quarum titulos, & nomina auctorum, versa
pagellaexhibebit post praefationem. Lugduni Batavorum (Leyde),
Ex officina Joannis Maire, 1655 ; 2 tomes petit in-12, frontispice +
titre + 4 ff.n.ch. + 170 pp. + 11 ff.n.ch. + 12 ff. chiffrés puis pages 13
à 281 + 5 ff.n.ch. + 1 f.n.ch. puis pages 283 à 940 pp., plein veau glacé
blond du début du XIXe siècle, dos lisses très ornés à faux nerfs, pièces
de titre et de tomaison en basane noire, guirlande d’encadrement sur
les plats, roulette sur les coupes, roulette d’encadrement intérieure,
tranches dorées (petit trou de vers à un mors du tome deuxième,
reliure signée F. Bozérian Jeune). Les 2 volumes.
500 €
Brunet II, 958. Oberlé, Poètes néo-latins en Europe, n° 266. Première édition.
Très bel exemplaire, dans une fine reliure signée de Bozérian.
11





Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Produit par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran