cata 28 fini - Page 14



22 • [PYROTECHNIE] - ANONYME - Vollenkommene
Unterweisung
wie
Raketen/Feuer-Wasser-Sturmkugeln,
Granaten, Pech-Sturm Kräntze und allerhand Lust und
ernsthaffte Feuer-Wercke zubereiten. Sämpt gründlicher
Anleitung zur Artillerie etc. Erster Theil und Ander Theil.
Osnabrück, Johann Georg Schwänders Tilman Bucholtz, 1660 ; in4, 51 ff. + 4 ff.n.ch. + 71 pp. + 1 pp.n.ch., demi-veau de l’époque à
coins, dos à nerfs (reliure fatiguée et frottée, étiquettes postérieures de
titre et de cote manuscrites au dos).
1100 €
VD 17 23:231063N. Philip (Bibliography of firework books) 146f. BL German,
1601-1700 U83. Seconde édition, mais première en librairie, de ce traité sur les
feux d’artifices et l’artillerie (l’édition princeps, imprimée en 1657, ne l’avait été
que pour une diffusion privée). Les 51 planches gravées sur cuivre - dont certaines
dépliantes - ont été placées en début de volume ; elles ont souvent été grossièrement
restaurées, et comportent parfois petites déchirures ou traces de mouillures. Les
feuillets de texte comportent également quelques traces de restauration et mouillures.
Présence de cachets de congrégation religieuse sur le premier feuillet de garde et le
premier feuillet d’illustration. L’exemplaire est complet, l’édition est rare. En l’état.
23 • [RÉFORME] - SLEIDAN (Jean) - De statu religionis et
rei publicae Carolo quinto Caesare commentarii. Strasbourg,
W. Rihel, 1555 ; in-folio, 4 ff.n.ch. + 470 ff., pleine peau de truie sur
ais de bois, dos muet à quatre nerfs ; plats biseautés ornés de filets
d’encadrement, fleurons et portraits en médaillon estampés à froid
sur les plats, fermoirs (reliure de l’époque ; coins légèrement émoussés,
petites traces d’usage aux encoches de coiffes, fermoirs modernes).
3500 €
Ritter, BNUS, 2129. BM Strasbourg, n° 1926. Walter, BM Sélestat, n°
2242. Rare édition princeps de l’œuvre majeure de Sleidan, divisée en vingt-cinq
livres, considérée comme la première véritable histoire de la Réforme. Elle connut
un succès immédiat - pas moins de quatre éditions parurent la même année à
Strasbourg - et fit l’objet de nombreuses rééditions et traductions. «Si ses limites
chronologiques (1515 - 1555) correspondent à deux dates emblématiques de ce
phénomène religieux, il ne consiste pas seulement en une histoire «ecclésiastique».
Indirectement, les Commentarii de Sleidan offrent aussi, comme leur titre l’indique,
un large tableau du règne impérial de Charles Quint. Sans fournir pour autant
une biographie de l’empereur, ils en éclairent un aspect important en mettant
en évidence la coïncidence chronologique entre les étapes de son règne et l’action
des réformateurs, en rapprochant d’emblée Charles Quint d’une part, Luther et
ses successeurs de l’autre. (…) Les Commentarii sont le fruit de seize années
d’observations et de recherches documentaires. Dès 1639, Sleidan, alors agent
diplomatique et secrétaire du cardinal du Bellay, nourrissait en effet le projet de
consigner les bouleversements spirituels et politiques survenus au cours des vingtdeux dernières années, si bien que lorsqu’en 1545, il en est officiellement mandaté
par la ligue de Smalkalde, qui l’engage à son service comme historien officiel, il
a déjà pu rassembler une documentation importante.» (Grell, les Historiographes
en Europe de la fin du Moyen Âge à la Révolution, pp. 96-97). «Son travail est
devenu du jour au lendemain le compte rendu standard de la première Réforme,
référencé par les catholiques et les protestants dans les histoires suivantes et les
12





Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Produit par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran