cata 28 fini - Page 22



42 • AYMÉ (Marcel) - Romans parisiens. Suivi d’Uranus.
Trente-deux aquarelles de Gen Paul, Vivancos, B. Kelly,
Demonchy, J.-D. Malcles, Perraudin, Déchelette. Paris, Nouvelle
Revue Française, 1959 ; petit in-4, 820 pp., chagra ivoire décoré de
l’éditeur (Bonet), jaquette de rhodoïd et étui décoré conservés.
50 €
Huret 50. Édition collective illustrée. Contient : Le Vaurien - Maison basse - Le
Boeuf Clandestin - Travelingue - Le Chemin des écoliers - Uranus.
43 • AYMÉ (Marcel) - Travelingue. Roman par Marcel Aymé.
Eaux-fortes de Claude Lepape. Paris, Nrf, 1945 ; grand in-8, 281
pp., demi-maroquin brique à coins moderne, dos très orné à nerfs,
couvertures et dos conservés (rel. M. Burkhart).
420 €
Un des 370 exemplaires numérotés sur vélin de Rives (tirage total de 406
exemplaires). Les 54 eaux-fortes de Claude Lepape sont tirées dans le texte. Très
bel exemplaire.
44 • BALZAC (Honoré de) - Scènes de la vie de Province. Paris,
Madame Charles-Béchet (tomes I & II) ; Werdet (tomes III & IV),
1834-1837 ; 4 volumes in-8, 384 pp. + 1 f.n.ch. + 387 pp. + 1 f.n.ch.
+ 359 pp. + 357 pp. + 1 f.n.ch., demi-basane verte à petits coins de
l’époque, dos lisses à faux nerfs, plats recouverts de papier moucheté
vert, tranches jaunes (seules les tomaisons correspondant aux Scènes
de la vie de Province, soit I, II, III & IV, sont présentes aux dos). Les
4 volumes.
1400 €
Carteret, le Trésor du Bibliophile romantique et moderne, I, p. 69. Escoffier, le
Mouvement romantique et moderne, n° 1231. Collection complète des «Scènes
de la vie de Province», formant les volumes V à VIII des «Études de mœurs au
XIXe siècle», qui renferment en édition originale : Eugénie Grandet (avec l’erreur
de pagination en page 12, numérotée 20), La Femme abandonnée, La Grenadière,
L’illustre Gaudissart, La vieille Fille, et les Illusions perdues. «Cette édition,
considérée comme le premier essai de la Comédie humaine, est fort rare aujourd’hui,
surtout en reliure d’époque.» (Escoffier, à propos de l’Étude des mœurs au XIXe
siècle). Carteret, quant à lui, indique : «C’est l’édition originale de Eugénie
Grandet qui en fait la valeur. C’est pour cette raison qu’on collectionne ce volume
séparément». Rousseurs éparses comme presque toujours, plus soutenues sur les deux
premiers volumes, mais bel exemplaire, présenté dans une simple et élégante reliure
de l’époque.
20





Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Produit par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran