cata 28 fini - Page 91



283 • [ITALIE] - SIMONDE DE SISMONDI (Jean Charles
Léonard) - Histoire des républiques italiennes du moyen âge.
Nouvelle édition, revue et corrigée. Paris, Chez Treuttel et Würtz,
1826 ; 16 volumes in-8 de près de 400 pp. chacun, plein veau blond
légèrement postérieur, dos à nerfs ornés de caissons dorés, pièces de
titres et de tomaisons en maroquin rouge, triple filet d’encadrement
sur les plats, roulette sur les coupes, tranches mouchetées, roulette
intérieure, plats frappés aux armes du baron Guillaume Pavée de
Vendeuvre (d’or à un paon au naturel au chef d’azur chargé d’une
croisette d’or entre deux étoiles du même) . Les 16 volumes.
900 €
Première édition parisienne, en partie originale. L’auteur, historien, essayiste
politique et économiste suisse, ami de Mme de Staël, de Benjamin Constant et
de Stendhal allait, avec cet ouvrage, encourager la formation de l’unité italienne.
Rousseurs éparses mais très bel exemplaire, bien relié, issu de la bibliothèque du
grand bibliophile Guillaume Pavée de Vendeuvre (1779 - 1870).
284 • [KABYLIE] - VIOLARD (Émile) - Le banditisme en
Kabylie. Relié à la suite : Areski, Abdoun et Cie. - Beni-Flick,
Beni-Haçaïn et colons. Portraits d’Areski et d’Abdoun. Paris ;
Alger, Albert Savine ; Imprimerie Baldachino-Laronde-Viguier, 1895
; 2 ouvrages reliés en un volume in-12, XVI + 169 pp. + 4 ff.n.ch. +
144 pp., demi-percaline bleu ciel à la Bradel, dos lisse, date en pied,
couvertures conservées (reliure des Frères Magy à Tunis, vers 1930).
150 €
Éditions originales peu courantes. Le second titre est présenté par l’auteur comme
un complément au Banditisme en Kabylie. À noter la présence, à la fin du deuxième
ouvrage, d’une «bibliographie» du Banditisme en Kabylie, soit la réunion d’articles
de presse parus au moment de la sortie de l’ouvrage chez Savine. «Sous ce titre :
Le Banditisme en Kabylie, Violard a mis à nu - et quelle vilaine nudité ! - cette
administration coloniale qui fait regretter à ceux qui la subissent les âges primitifs,
où, libres et heureux, leur papa, leur maman allaient paisiblement cueillir la figue
de Barbarie, ignorant le chaouch, l’interprète et l’administrateur. Ennemi de la
périphrase et de l’euphémisme, l’auteur dénonce les fonctionnaires concussionnaires
et prévaricateurs, ainsi que l’incurie et la complicité gouvernementales…» (extrait
de l’un des articles de presse). Rousseurs éparses, essentiellement dans le second
ouvrage, mais bon exemplaire.
89





Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Produit par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran