Brochure-JTB-2019 - Page 14



INFORMATIONS UTILES
LES EXPÉRIENCES INCONTOURNABLES
PORTER UN KIMONO
Progressivement, à l’époque d’Edo (1600-1868), le kimono sort de
l’ombre pour devenir le vêtement japonais par excellence ainsi que
l’un des symboles les plus reconnaissables de la culture japonaise.
S’il y a des siècles le kimono était utilisé comme vêtement du
quotidien, il se porte aujourd’hui lors de grandes occasions. Un
kimono de bonne qualité coûte cher, c’est pourquoi de nombreux
Japonais préfèrent le louer.
Laissez-vous tenter par cette expérience et visitez un temple ou un
sanctuaire, vêtu d’un somptueux kimono.
L’un des meilleurs endroits pour arpenter le Japon vêtu d’un kimono
coloré, magnifiquement conçu avec des motifs et des tissus
traditionnels, est sans conteste la ville de Kyoto et ses ruelles
pittoresques où l’on aura la sensation d’être au Japon d’autrefois.
L’habillage qui dure environ 30 minutes sera pour vous l’occasion de
mieux comprendre la culture ancestrale du Japon. Pour aller encore
plus loin, vous pouvez également vous faire coiffer à la japonaise (20
minutes supplémentaires).
Les hommes quant à eux peuvent s’habiller d’un hakama et marcher
tel un samouraï dans les rues de Kyoto.
Si vous souhaitez rapporter un kimono en souvenir, optez plutôt pour
un yukata, le kimono léger que les Japonais portent lors des matsuri
(fêtes traditionnelles). Celui-ci est plus facile à revêtir et beaucoup
moins honéreux.
Note : Quant à la tenue pour la pratique des arts martiaux que l’on
appelle souvent à tort kimono, elle s’appelle dogi en japonais (ou
judogi pour le judo, karategi pour le karaté).
CUISINE JAPONAISE
SUSHI
Le sushi ou nigirizushi est composé d’une boulette de riz vinaigré sur
laquelle est déposée une tranche de poisson cru ou de fruits de mer
(thon, saumon, daurade, crevette…). Le makizushi quant à lui est une
sorte de sushi dans lequel du riz vinaigré, farci de divers aliments
(poisson, concombre, légumes) est enroulé d’une feuille d’algue
séchée appelée nori.
SASHIMI
Grand classique de la cuisine japonaise, on compare à tort le sashimi
et le sushi. Le sashimi est en réalité un met japonais d’exception qui
se composant de tranches de poisson cru que l’on trempe dans une
sauce de soja et de raifort japonais, le wasabi.
TEPPANYAKI
L’une des méthodes de cuisson japonaise les plus populaires en
Occident. Un chef prépare devant vous des produits nobles tels que
du bœuf ou des fruits de mer sur une plaque chauffante appelée
teppan. Les aliments sont préparés avec attention et délicatesse. Une
expérience sensorielle complète.
TONKATSU
Plat très populaire au Japon, le tonkatsu consiste en une épaisse
tranche de porc panée frit avec de la chapelure panko (panure
japonaise).
SUKIYAKI
Il s'agit d'une sorte de fondue japonaise servie dans une marmite
en fonte posée au centre de la table. On y fait cuire des lamelles
de boeuf accompagnées de différents légumes dans un délicieux
bouillon légèrement sucré. Avant d’être dégustés, les aliments sont
trempés dans de l’œuf cru.
CÉRÉMONIE DU THÉ
Inspirée du bouddhisme zen, la cérémonie du thé d’apparence simple,
est en réalité un art à part demandant qui demande des années
d’étude et de pratique. Le maître de cérémonie, la préparation de
la boisson, la gestuelle et le décor : tout doit contribuer à créer un
moment unique d’harmonie et de sérénité propice à la méditation. La
cérémonie du thé prend alors une dimension spirituelle, au-delà de
l’expérience gustative. Elle invite son spectateur à oublier le monde
extérieur le temps d’un moment zen. Vient ensuite la dégustation
d’un thé vert matcha généralement accompagnée d’une confiserie
japonaise appelée wagashi, qui ajoutera une douceur à cette
expérience unique.
14
SHABU-SHABU
Proche du sukiyaki, le shabu-shabu utilise de fines lamelles de bœuf
ou de porc accompagnées de légumes et de tofu que l’on fait cuire
dans un bouillon de bœuf et de légumes ou d’algues konbu.
YAKITORI
Plat très populaire, le yakitori désigne des brochettes de poulet
cuites sur un grill et trempées dans de la sauce sucrée ou du sel.
Traditionnellement à base de poulet, il existe d’autres variantes de
brochettes composées de porc, de légumes ou de champignons.
TEMPURA
Assortiment de beignets de crevettes, de tranches de poisson ou
de légumes. Ces aliments sont frits après avoir été roulés dans de
la farine mélangée à de l’eau. Très savoureux et plus légers que nos
beignets occidentaux, le tempura est un plat populaire au Japon
depuis le 17ème siècle.





Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Faite par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran