Dossier : Les OPC de Raisin

Catalogue Viveo Europe N°1-2018 - Page 10

Dossier : Les OPC de Raisin LES OPC DE RAISIN,

la solution bonne circulation

Les OPC (Oligomères Pro Cyanidoliques) extraits du marc et du pépin de raisin sont aujourd’hui les actifs les plus puissants pour corriger tous les symptômes de l’insuffisance veineuse et lymphatique : les jambes lourdes, les varices, les varicosités, les hémorroïdes, la couperose mais aussi la rétention d’eau et la cellulite.



Tous ces problèmes ont une cause commune : une faiblesse des vaisseaux

sanguins et capillaires qui durcissent, se déforment, éclatent et laissent passer

l’eau dans les tissus. Pendant longtemps, les biologistes ont cherché un actif

capable de protéger ces vaisseaux et de les restructurer. La découverte des

propriétés des OPC de raisin a été une formidable révolution.

Les OPC de raisin reconstruisent les parois des vaisseaux, leur rendent leur

élasticité et diminuent leur porosité.

En plus, ils reconstituent l’élastine et le collagène de tous les tissus. C’est-à-dire qu’au-delà de leur action directe sur votre circulation, les OPC de raisin vont aussi protéger votre peau et vos muscles contre le vieillissement.

Lymphaline Phytomicrosphères est la formule la plus puissante, aux effets les plus rapides dont vous puissiez bénéficier.

Sur la cellulite, ce problème si difficile à corriger, nous avons constaté des résultats inespérés. Des cellulites anciennes, importantes ou indurées ont progressivement disparu, sans régime, grâce à une cure de Lymphaline Phytomicrosphères. Il faut suivre cette cure pendant un minimum de 3 mois, en fonction de la gravité du problème, et nous pouvons vous assurer que pas une seule femme ne l’a regretté.



Pour soulager les jambes lourdes, Lymphaline Phytomicrosphères surpasse

tous les traitements connus. Les tissus se désinfiltrent, les chevilles et les genoux

désenflent et s’affinent, les rougeurs disparaissent. Les résultats sont souvent

très rapides, mais il faut les entretenir par des cures régulières. La première cure

doit durer au moins 3 mois, le temps de reconstruire le tonus des capillaires et

des vaisseaux lymphatiques, puis il faut suivre une cure de relance, avant et

pendant l’été. Ceci permet d’éviter les conséquences nocives de la chaleur sur

les jambes.

Sur la rétention d’eau, Lymphaline Phytomicrosphères est le seul produit

qui obtienne des résultats définitifs. La rétention d’eau est toujours liée à

une porosité excessive des vaisseaux capillaires qui laissent fuir le plasma

dans les tissus. C’est pourquoi les diurétiques n’apportent pas de solution

durable. En revanche, Lymphaline Phytomicrosphères, en restructurant les

vaisseaux, corrige la cause de la rétention d’eau.

En ce qui concerne les varices et les hémorroïdes, la cure doit être plus longue,

mais, là aussi, avec des résultats profonds et durables.

Enfin, pour la couperose et les rougeurs du visage, nos utilisatrices –et

utilisateurs- ont été stupéfaits de l’effet de la Lymphaline Phytomicrosphères.

Ils avaient tous essayé des crèmes antirougeurs, mais pas une n’avait réussi à

effacer leurs rougeurs. Quelques mois de cette nouvelle formule ont suffi pour leur

rendre un teint clair, une peau lisse dont ils n’osaient plus rêver.

Paperturn



Powered by


Plein écran Cliquez pour lire
Faite par Paperturn systéme de flip book
Rechercher
Vue d’ensemble
Télécharger en PDF
Imprimer
Panier
Plein écran
Quitter le mode plein écran